Arc-en-ciel

Bacchanale

L’aiguail brode son fil lorsque les premiers vendangeurs arrivent. Le lièvre regagne son gîte et les grives s’envolent dans le soleil blanc d’octobre. Cueilleurs et porteurs vont bon train dans les chants et les rires malgré les doigts gourds du petit matin. Cheval et charrette descendent au pas lent le chemin des vignes. A l’entrée du village, tout habillé de pampres, Saint-Verny, patron des vignerons, salue la dernière charrette coiffée du bouquet des vendanges. Il sonne midi au clocher du village. Bacchus retrouve ses amis Alain et Jean-Pierre sous le tilleul de la mairie. Ils entrent à l’auberge dont le nom figure en lettres bleues sur l’auvent de la toile jaune : Le repaire de Silène.

A l'affiche
Dernières chroniques
Archive

© 2020 - Roland Souchon