Nouvelles

Alors que le bleu des sources éclaire l’onde pure des voyelles, 

                        voici la naissance « de la SOURCE à l’ESTUAIRE »,

                                  nouvelle passerelle pour laisser fleurir la soie de l’iris 

                                          et écouter nos lointains intérieurs.

Me heurtant aux portes des délices du jardin, j’entends :

 

      «  Eurydice ! Eurydice ! »

Le terrasse des Feuillants demeure abandonnée, seul y résonne le chant d’un merle ; son écho revient, tout frémissant à l’appel du printemps.

Le jardin d'Orphée

La grande aiguille de l’horloge poursuit sa ronde saccadée, marquant l’éternelle fuite du temps.

 

Le jour se lève et m’apporte un sentiment de délivrance et d’enchantement.

Lumières d'hiver

Berlioz, Gounod, Saint-Saëns et Duparc ont célébré le mariage d’amour de la poésie et de la musique.

 

Ainsi est née la mélodie dont le raffinement vient enchanter nos cœurs.

Mélodie

© 2020 - Roland Souchon